Innover sur la durée #2: Rendre visible l’intelligence collective

par Karine Turcin

Suite de notre série d’articles sur la question clé de l’innovation managériale : comment conduire le changement sur la durée ?

Nous sommes allées écouter du côté du groupe d’assurance mutualiste COVEA. L’une des idées qui nous a interpellées est la nécessité de rendre visible le plus largement possible la démarche de transformation.

Une entreprise en cours de transformation via l’intelligence collective

COVEA mène de front plusieurs transformations (culturelle, sociale, business et managériale) et doit mobiliser près 21000 collaborateurs dans cette démarche. La volonté du groupe est de sortir d’une logique descendante en mettant en œuvre la fameuse devise de FAVI : c’est celui qui fait qui sait. Ainsi,  la conduite du changement s’appuie sur le développement du management collaboratif via l’intelligence collective. Le tout expérimenté dans plusieurs dispositifs (Covea Campus, un Pôle d’Experts, du co-développement, les 30 minutes Transfo…).

Rendre visible le changement en embarquant le plus grand nombre de collaborateurs 

Comme présenté lors des dernières Rencontres Internationales de la Transformation (ESSEC),  David Porcheron – Directeur Dynamique Interne du groupe – est convaincu que l’un des moteurs de cette mise en visibilité est d’impliquer le plus grand nombre possible de collaborateurs :

  • 250 participants  embarquent chaque année dans l’université d’entreprise Covea Campus,
  • 300 personnes sont formées sur la même période au co-développement,
  • et des dizaines d’autres participent aux autres dispositifs mis en place.

Ainsi, l’intelligence collective n’est plus l’apanage de certains initiés mais devient petit à petit une culture commune. Le chantier mené par COVEA consiste donc  à rendre visible l’intelligence collective déployée dans les différents dispositifs.

La communication interne, un levier pour favoriser le changement de pratiques à grande échelle

Pour mettre en mouvement l’ensemble de l’organisation, la communication, interne et externe, est un vrai levier de diffusion des pratiques. La mise en récit des projets permet l’explication des processus et des ateliers. La présentation des résultats obtenus et les témoignages des participants créent l’adhésion et développent les nouvelles pratiques individuelles et collectives. Pour l’assureur, cette visibilité se décline de différentes manières : en l’affichant clairement sur leur site officiel, en participant à des projets de recherche comme La Chaire ESSEC du Changement, ou encore en mobilisant leurs outils de communication interne.

Vous êtes vous aussi engagé dans une démarche de transformation avec votre organisation. Et bien sûr, vous souhaitez ancrer cette démarche sur la durée. Questionnez-vous: quel pourcentage de collaborateurs avez-vous mobilisé dans le processus ? Votre communication interne s’en fait-elle le relai, ou ce projet-il est encore en discrète expérimentation ?

Vous pourriez aussi apprécier...

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique. Accepter En savoir plus